Découvrir Assouan

LE TEMPLE DE KOM OMBO

Situé sur une colline dominant le Nil, ce temple est dédié aux deux divinités Sobek, le dieu-crocodile, et Haroéris, le dieu du soleil à tête de faucon. On peut y observer des crocodiles momifiés, le calendrier égyptien et des instruments de chirurgie.

 

LE TEMPLE D’EDFOU

Le temple d’Edfou, dédié au dieu Horus, est l’un des mieux conservés d’Egypte. Reliefs, colonnes et statues donnent une très belle idée de la splendeur de l’époque pharaonique.

 

LE TEMPLE DE PHILAE

Partiellement submergé lors de la construction du premier barrage sur le Nil, le majestueux temple dédié au culte d’lsis fut démonte puis reconstruit sur la petite ile d’Agilka au moment de la construction du Haut Barrage d’Assouan au xx siècle.

 

LE HAUT BARRAGE

Ce barrage fut édifié afin de contenir les crues annuelles et imprévisibles du Nil et d’assurer une autonomie électrique à l’Egypte. Lorsque l’ouvrage fut achevé, les eaux retenues par la digue furent baptisées lac Nasser, aujourd’hui le plus grand bassin artificiel du globe.

 

L’ILE KITCHENER

Dans la chaleur du jour, le jardin botanique de l’ile Kitchener assure un refuge de fraicheur apprécié des oiseaux dont les chants s’épanouissent au milieu d’une flore asiatique et africaine. L’occasion d’effectuer une agréable balade dédiée au plaisir des sens.

 

L’OBELISQUE INACHEVE

Ce immense monolithe de 42 m de haut, dont la tailla a été abandonnée suite à l’apparition d’une fêlure dans le granit, vous donnera un aperçu des techniques de fabrication de l’époque, justement qualifiées de (pharaonique).

 

LE MUSEE NUBIEN

Le musée d’Assouan présente l’histoire, l’art et la culture de la Nubie et abrite une belle collection d’objets découverts lors de fouilles dans la région : armes préhistoriques, momies, bijoux antiques.

 

VILLAGE NUBIEN

Visitez un village nubien, avec ses maisons traditionnelles en brique crue dont les façades crépies ou chaulées sont couvertes de dessins, d’ornements et de morceaux de céramique. L’occasion également de rencontrer les habitants et de découvrir leur mode de vie.

 

LE MONASTERE SAINT-SIMEON

Ce monastère fondé au VIIe siècle, est l’un des mieux conserves d’Egypte. Construit telle une forteresse, il abritait une communauté de 300 moines. La basilique, dépourvue de toit, recèle encore quelques fresques d’apôtres dont les visages ont été effacés.

 

LE TEMPLE DE KALABSHA

Dédié au dieu Mandouils, l’Horus nubien est le deuxième plus grand sanctuaire après les temples d’Abou Simple.

Premier temple nubien à avoir été déplacé suite à la construction du Haut-Barrage, il reste relativement bien préservé : ses bas-reliefs vous dévoileront l’ultime évolution de l’art pharaonique.

 

AMADA

Vestige le plus ancien du lac Nasser, ce petit temple, composé de blocs de grés recouverts d’une plaque de plâtre peinte, possède des bas-reliefs bien préservés qui comptent parmi les plus beaux des monuments nubiens.

 

MEHARAKKA

Ce petit temple gréco-romain, avec ses ornements inachevés, est dédié à Sérapis, le dieu d’Alexandrie. il contient les vestiges d’un portique soutenu par 14 colonnes massives ainsi qu’un étonnant escalier en spirale, unique en Egypte.

 

WADI EL SEBOUA

Ce temple dédié à Amon tiens son nom de l’avenue de Sphinx qui menait au temple (Vallée des lions). Deux statues colossales du pharaon gardent l’entrée du temple tandis que l’arrière possède des bas-reliefs colorés et bien conservés.

 

KASR IBRIM

Le Kasr Ibrim est le seul monument dont les vestiges sont demeurés sur leur site d’origine. Tour à tour garnison, fortification puis temple, église et mosquée, le rocher de kasr ibrim a connu plus de 3 000 ans d’occupation humaine.

DAKKA

Monument ptolémaïque datant du ˡˡˡ siècle dédié à Thot, ce temple possède un pylône au sommet duquel vous bénéficierez d’un beau panorama sur le lac et les temples des environs.